Entreprises et collectivités publiques

  • J’ai eu l’occasion de faire plusieurs fois appel au Pôle Mini-Jobs. Les démarches sont simples et la collaboration est excellente. Je suis très satisfait de la qualité du travail effectué par les jeunes avec lesquel j’ai travaillés. Il est très important, de mon point de vue, d’offrir à ces jeunes une chance de s’insérer et je suis ravi d’être partenaire de ce projet.
    L’Art de la Pierre, Fribourg

 

  • Nous avons mandaté 2 jeunes du programme Pôle Mini-Jobs dans le cadre d’un déménagement. Quel dynamisme ! Ils sont arrivés à l’heure et bien équipés afin de mener à bien la lourde tâche qui les attendait. Les jeunes ont été proactifs dans le travail, ils ont été soigneux avec le mobilier et finalement notre déménagent s’est déroulé beaucoup plus rapidement que prévu ! Nous leur avons confié également quelques travaux de nettoyage. Les jeunes se sont montrés très ouverts, ils se sont intéressés au travail de notre association et nous avons eu de riches échanges. Nous avons été très satisfait autant du suivi du mandat par l’Association REPER que de l’exécution des travaux par les jeunes qui nous ont été confiés. Nous leur avons fait confiance et nous avons reçu en échange un service soigné et efficace. Nous avons apprécié le principe gagnant/gagnant : nous recherchions une main d’œuvre efficace et flexible et nous avons pu offrir une journée de travail et de la reconnaissance à des jeunes qui rencontrent des difficultés à se positionner sur le marché du travail actuel. Nous reviendrons vers le Pôle Mini-Jobs, c’est sûr !
    Les Traversées, Fribourg

 

  • L’expérience avec un jeune du PMJ a été enrichissante. Notre concierge donnerait volontiers une chance à un autre jeune dans cette même situation. Le jeune homme qui a effectué les travaux a toujours été très ponctuel et très serviable. Tout le travail dans « l’espace vert » que notre concierge avait prévu a été réalisé avec lui. Il posait des questions, mais n’était pas vraiment intéressé par cette branche de travail. Par contre, il était très intéressé par la technique, des installations de chauffage par ex. Il le remercie sincèrement pour sa collaboration et pour sa gentillesse.
    Office de la circulation et de la navigation, Fribourg

 

  • Dès leur arrivée sur le lieu de travail, les deux jeunes ont directement su faire preuve d’attention et de sérieux face au briefing des tâches à accomplir lors de la Silent Party qui s’est tenue en juin dernier à « Fribourg Centre ». Souriants, appliqués et avec un esprit d’initiative en prime, nous avons tout de suite pu leur confier la gestion du stand de distribution des casques audio. Il est toujours bon de participer à une action aussi productive que d’aider des jeunes en difficulté à se réinsérer dans la vie professionnelle, c’est pourquoi nous avons, sans hésiter, fait confiance au Pôle Mini-Jobs de REPER.
    FNAC, Fribourg

 

  •  Le fait d’engager des jeunes pour aborder et sensibiliser les citoyens et les citoyennes est complémentaire à la mission du Secteur de la voirie. Nous sommes très satisfaits de la collaboration avec REPER
    Isabelle Baeriswyl – Conseillère en déchets, Ville de Fribourg

 

  •  Quand le Mini-Job devient un Maxi Bonheur… Dans le monde du travail, il y a toujours cette sacrosainte évaluation de l’efficacité qui nous fait oublier l’essentiel, et pour moi l’essentiel c’est vous. Vous qui avez retrouvé un sens à votre vie et une énergie pour avancer sur ce chemin qui n’a pas toujours été clément avec vous. Vous qui donnez une dimension particulière à ce programme sensible et intelligent. Toi Katia, toi Maxime ou encore toi Jonathan. En vous rencontrant à l’occasion de l’opération “Coeur à Coeur” et dans la “Ligne de Coeur”, j’ai compris l’essentiel: il faut donner du temps au temps et en faire une sculpture humaine. Que chacun puisse trouver sa place me paraît une évidence, mais pas n’importe comment. Je suis encore touché de vos regards et de votre confiance, en vous bien sûr, mais surtout en la vie. Merci simplement de donner un sens à tout cela.
    Jean-Marc Richard, animateur RTS

Jeunes

  • Grâce à mon engagement avec REPER et avec le Pôle Mini-Jobs, j’ai repris confiance en moi et envers les adultes. L’Association m’offre un cadre adéquat me permettant de m’épanouir pleinement et sans jugement. Les échanges avec les intervenants de REPER et du Pôle Mini-Jobs sont valorisant pour des jeunes en difficulté.
    Katia, 24 ans

 

  • J’étais dans un moment de questionnement et de réflexion sur le fait que j’avais besoin de plus de confiance en moi. Le problème est que je ne savais pas comment faire jusqu’à ce que je rencontre les Mini-Jobs de REPER. Je cherchais du boulot et ces Mini-Jobs ont été une possibilité de travailler la confiance en moi. Au travers des Mini-Jobs, dont celui d’ « ambassadeur de propreté » à l’Ecole professionnelle où j’ai été jugé par des jeunes que je ne connaissais pas, j’ai réussi à passer au-dessus des jugements et j’ai fait le plein de confiance et d’estime de moi-même.
    Maxime, 20 ans

 

  • Le Pôle Mini-Jobs me permet de reprendre confiance en moi. La diversité des missions m’a permis d’acquérir de nouvelles compétences et de nouvelles connaissances. De plus, cela représente également une entrée d’argent nécessaire pour faire face aux factures. J’ai toujours été bien accueilli dans les entreprises et j’ai eu de bonnes relations avec les employeurs.
    Jonathan, 23 ans

 

  • J’ai participé en 2017 à trois Mini-Jobs que REPER propose. J’ai eu l’occasion de participer à un déménagement pour une résidente dans une institution, j’ai été engagé par la FNAC pour une Silent Party et j’ai aussi remplacé un membre de l’équipe du projet « Chaises Longues » cet été sur les Grand-Places à Fribourg. Ces Mini-Jobs m’ont permis de travailler mon sens de l’organisation, par exemple lors du projet « Chaises Longues » où nous devions mettre en place un certain nombre de matériel en un laps de temps assez court… J’ai aussi pu passer des bons moments et échanger avec d’autres jeunes qui vivent plus ou moins les mêmes situations que moi. Le salaire des Mini-Jobs est aussi un point important, cela m’a permis de me faire de l’argent à des moments où j’en avais besoin.
    Barbara, 20 ans

 

  • Les Mini-Jobs m’ont beaucoup apporté. Avant, j’étais quelqu’un de réservé. Je n’osais pas trop parler avec les gens. Grâce notamment à mon travail en tant qu’ « Ambassadeur de propreté », j’ai pu apprendre à entrer en contact, à aller vers les autres. Cela m’a permis de beaucoup évoluer au niveau personnel. J’ai beaucoup apprécié de contribuer à sensibiliser les personnes à la problématique du littering. J’ai d’ailleurs le projet d’aller dans les écoles pour continuer ce travail auprès des enfants. En parallèle des Mini-Jobs, l’accompagnement de REPER a été aussi super important. Les travailleurs sociaux m’ont aidé à me mobiliser et m’ont soutenu pour toutes les démarches administratives à faire. C’est vraiment génial d’avoir participé aux Mini-Jobs. Pour moi ça a été une belle aventure, une belle découverte. Dès que je rencontre un jeune qui en aurait besoin, je lui propose de passer à REPER pour rencontrer les équipes.
    Alen, 28 ans